Accueil - Archives - English

  • Échanges transcanadiens 2015-2016

    - Sarah Aubry (Open Studio, Toronto)
    - Ilana Pichon (Martha Street Studio, Winnipeg)
    - Maude Vien (Atelier d’estampe Imago, Moncton)

    Bravo !

  • Projet Insertion 2015-2016

    - Cassandre Boucher
    (UQAM)
    - Christina Adele Higham
    (Concordia)
    - Morgan Melenka
    (Université de l’Alberta)
    - Virginia Mitford
    (Memorial University of Newfoundland) 

    Félicitations !

  • Soutenez l’Atelier Graff

    Au coeur de la création artistique depuis près de 50 ans

Atelier Graff

963, rue Rachel Est
Montréal (Québec)
Canada H2J 2J4

T: +1(514).526.9851
Fax: +1(514).526.2616

Mercredi au vendredi:
10h à 12h30
13h30 à 18h

Courriel

   

Accueil > Actualités > « Prototype pour entrave routière » d’Étienne Tremblay-Tardif

« Prototype pour entrave routière » d’Étienne Tremblay-Tardif

Dévoilement
15 juin 2012 (18 h)
> Atelier Graff

JPEG - 80.3 ko
© E. Tremblay-Tardif, 2012 (photo : C.D.)

Pour la 5e édition du projet S’exposer aux intempéries, l’Atelier Graff présente l’œuvre « Prototype pour entrave routière » d’Étienne Tremblay-Tardif, en exposition de mai à octobre sur la façade de l’édifice. Motif architectural, composition abstraite et design typographique convergent dans cette œuvre textuelle évoquant à la fois l’entrave routière, le panneau de signalisation et le plan d’urbanisme. Dans une idée grossie, mais devenue réalité catastrophique dans les médias et l’opinion publique, Montréal est synonyme d’infrastructures décrépites, de travaux routiers et de congestion automobile. Pour s’approprier cet enchevêtrement routinier, l’artiste a enregistré, puis retranscrit des bulletins de circulation radio. Frappante d’absurdité comme de sérieux, cette poésie trouvée du lieu et de l’instant semble issue d’un récital dada. Autant affiche que barricade, l’œuvre marque le temps et l’espace sociopolitique montréalais et propose une mise en forme signifiante de l’entrave routière.

Originaire de l’Isle-aux-Coudres, Étienne Tremblay-Tardif s’établit à Montréal en 2004, où il fait des études en cinéma, en histoire de l’art et en arts plastiques. Transdisciplinaire, sa pratique incorpore imprimé, installation, dessin, texte, photographie, vidéo et son. Ancré conceptuellement dans l’idée de lieu et physiquement au territoire géopolitique du Québec, l’artiste arpente les sites où se croisent identités individuelles et collectives. À travers des artefacts culturels issus du cinéma, de l’architecture et de l’imprimé, il cartographie et transforme ; met en place des trajectoires conceptuelles et effectue des déplacements qui distordent objets et formes, qui rompent les unités de temps et d’espace. De surface en surface, les reports et les transferts induisent des structures discursives stratifiées qui empruntent aux codes du documentaire et de la science-fiction.

Nous remercions le Service Citoyenneté du Cirque du Soleil de son soutien à ce projet.

25 mai 2013 | Toutes les versions de cet article : English ⟨français⟩

© 2011-2017 Atelier Graff. Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction est interdite. L'Atelier Graff fonctionne grâce à l'engagement de ses membres et de son personnel, est membre du RCAAQ et remercie ses donateurs ainsi que les organismes suivants pour leur soutien :

logo 50e anniversaire     logo CALQ     logo CAM     logo Desjardins     logo Emploi-Québec     logo SAIC